Vendredi 21 janvier 2011 5 21 /01 /Jan /2011 21:49
- Communauté : Vos blogs
Pages vues : 77 307 (total)
Visites totales : 51 262
Journée record : 20/09/2010 (379 Pages vues)
Mois record : 11/2010 (5 862 Pages vues)
Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Vendredi 21 janvier 2011 5 21 /01 /Jan /2011 21:43
- Communauté : TEMOIGNAGES ALZHEIMER

....que je vous recommande:

 

http://www.familles-en-alzheimer.fr/

 

 

alz-couv-grande.jpg

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Jeudi 20 janvier 2011 4 20 /01 /Jan /2011 21:00
- Communauté : Polyarthrite, myasthénie

 

Définition de la crampe? c'est une contraction douloureuse d’un muscle

 

On fait un premier tri selon les circonstances de survenue :

Au repos

A l’effort       

 

C’est l’EMG pratiqué par le neurologue qui permet de faire le premier tri sur les causes :

 

Si électriquement normales : origine métabolique, glycogénose ou lipidose :

 

déficits en phosphorylase, syndrome de Mc Ardle, Glycogénose de type V, enfant, adolescent, + rare chez l’adulte, génétique : autosomique recessive, signes : fatigabilité qui cede au repos, si on poursuit l’effort plus modérement…second souffle, Test de l’ischémie, une mn d’exercice : pas d’augmentation d’ac lactique., myoglobinurie (50%), acide lactique bas en post effort, biopsie musculaire...

 

traiter : limiter l’effort, 100g de glucose

 

déficit en phosphofructokinase Glycogénose VII ressemble au McArdle (fatigue, algies), crampes, cessent au repos mais il vomit+++,

emg normal,

biologie: acide lactique bas apres effort, le deficit enzymatique existe dans les GR, effort sous isch : l’ac lactique n’augmente pas

biopsie...

 

pas de traitement efficace

 

déficit en carnitine-palmityl-transférase : elles apparaissent 1 à 4h post effort et durent plusieurs jours. : fatigabilité mais « second souffle » (poursuite effort mais modéré)

Les cpk sont augmentées et souvent… myoglobinurie

 

traiter: repas riche en glucides

 

Electriquement actives (emg) : décharges spontanées de potentiels amples à fréquence élevée

4 causes....

polyNeuropathie

sla : maladie de Charcot

maladies des crampes de Wernicke et Wilder

crampes essentielles…

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 21:38
- Communauté : santé ....

La capsaïcine est une substance contenue dans le piment rouge. Elle stimule au premier contact les récepteurs VR1 provoquant une douleur mais un contact prolongé inhibe, désensibilise les récepteurs entraînant un effet analgésique. Une diminution de substance P (substance qui génère des douleurs, « pain » d’où P en anglais) aurait sa partdans l’effet analgésique amis surtout la capsaïcine est neurotoxique. C’est un des très rares produits qui est trans porté « à contre courant » des nerfs sensitifs, capable de remonter jusqu’à sa source, le corps du neurone pour le détruire. Contenue en France dans la pommade Aroma, il semble que son dosage ait changé il y a de nombreuses années et elle a disparu (sauf erreur), elle est commercialisée en crème aux USA sous le nom d’ Axsain ou de Zostrix, qui contient aussi de la lidocaine. L'application de capsaicine sur la peau produit une sensation de brûlure (atténuée par la lidocaine) puis un effet anti-douleur. Elle est proposée dans le traitement des douleurs post-zona et diabétiques.

 

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Lundi 17 janvier 2011 1 17 /01 /Jan /2011 20:11
- Communauté : Santé et Guérison

 

images[9]Mimir est l’incarnation de la mémoire dans la mythologie nordique.

 

 

Sur le premier niveau du frène sacréYggdrasil , Asgard était le monde des dieux Ases, Vanaheim celui des dieux Vanes. Ces deux races de dieux s’étaient un temps fait la guerre, puis avaient décidé de conclure une trêve.  imagesCAQLHBT6

Mimir, Dieu de la sagesse Ase, fut l' une des deux divinités envoyées en échange de la paix aux Vanes. Mais107432 brainXSmall ces derniers, en réalisant qu’ils s’étaient fait flouer, décapitèrent le Dieu Mimir (la mémoire est donc déja dans la tête pour les Vikings) et renvoyèrent sa tête aux Ases.

Mais Odin l’enduisit d’une mixture d’herbes pour qu’elle ne pourrisse pas et il l’enchanta de sortilèges. Une fois ramenée à la vie, la tête de Mimir était capable de parler et de révéler « de nombreuses vérités que personne d’autre ne connaît ».

Odin la plaça sous les racines d’Yggdrasil près du puits au même nom que la tête momifiée. Il devient ainsi l31 mini[1] (2)e gardien de la Mimisbrunn (la « source de Mimir »), source qui laisse couler la sagesse et l’intelligence, dans le Jotunheim sous une des racines d’Yggdrasil.

 

Mimir, mémoire...

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Samedi 15 janvier 2011 6 15 /01 /Jan /2011 18:57
- Communauté : histoire de la médecine

la médecine française a été d'un apport considérable dans les découvertes qui ont marquées l'histoire de la médecine.

citons quelques noms dans cette ébauche d'article que je développerais ensuite.

Gilles de Corbeil etArnaud de Villeneuve sont deux grandes figures médiévales, tout comme ensuite Henri de Mondeville.

Guy de Chaulliac fut médecin en 1365

A la Renaissance ce sont Ambroise Paré, Jean Fernel et Theophraste Renaudot.

Puis Jean Pecquet contemporain de Descartes

Ami de Voltaire, Theodore Tronchin.

Et Dessault juste avant la révolution...

Puis vinrent Pinel, le premier grand psychiatre, Et Bichat, Dupuytren , Laennec annoncent Claude Bernard, Louis Pasteur, et bien sur Charcot.

Widal decouvre le test qui porte son nom.

Charles Nicolle aura le Nobel.

Au XXème siècle, Calmette et Guerin vaccine par le BCG tandis que Mantoux detecte la maldie par l'intradermoréaction.

En 1930, Gustave Roussy crée la cancérologie.

René Leriche impose la chirugie de la douleur.

Becquerel, Marie et Pierre Curie posent les pierres de la radiologie et la radiothérapie.

En 1981, et oui c'est si proche, Maupas invente le vaccin contre l'hepatite B.

Et Robert Debré, père du père de la constitution, donne à la pédiatrie ses lettres de noblesse.

Décédé en 1992, Jean hamburger fonda France Transplant.

Le Pr Gastaut qui décrivit les formes d'épilepsie et l'EEG

Salim Benabid ovationné à l'académie américaine de neurologie pour avoir inventé la stimulation cérébrale dans le Parkinson.

Et tant d'autres...

Par jpp - Publié dans : Les Associations de la neurologie
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Samedi 15 janvier 2011 6 15 /01 /Jan /2011 05:51

cliquez sur le lien suivant et référence 22.

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Cognitive_reserve#cite_note-21

 

alz-couv-grande.jpg

Par jpp - Publié dans : alzheimer parkinson neurologie
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Samedi 15 janvier 2011 6 15 /01 /Jan /2011 01:48
- Communauté : Un jour aprés l'autre

Stupeur chez les parkinsonnologues: on nous fait un saint sous pretexte qu'une religieuse ex-infirmière prétend avoir été guérie du Parkinson après avoir prié devant le portrait de Jean Paulski!

 

Encore un apport de la neurologie à l'Histoire du monde...

 

Cela va conforter les voyantes par téléphone si on peut se guérir à distance juste sur une photo! Il n'est pas exclut que je tente l'expérience: envoyez moi le chèque de la consultation et méditez sur la photo de jpp qui illustre ce blog. Si ça marche, si vous guérissez, je demande ma canonisation! Ne serait-ce pas un coup monté par les gens de la sécu pour diminuer le nombre de consultations et combler ainsi le fameux "trou de la sécu"? 

 

Pape-courriel

Dommage que ça n'ai pas marché pour le pape (parkinsonien) lui-même! On a vraiment un Dieu moqueur...Ci dessus le pape en train de surfer sur mon blog.

 

De plus, sir James Parkinson était un révolutionnaire et anti-papiste convaincu.

 

En fait, le vrai miracle c'est plutot quand un fanatique turc a tiré sur le pape et que la balle qui l'a traversé a suivi un trajet si incroyable qu'il s'en est sorti!

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Vendredi 14 janvier 2011 5 14 /01 /Jan /2011 12:47
- Communauté : charity business

Réponses...

 

A Dans l'industrie (pharmaceutique ou autres)...

B Sur les tribunes (facultés, congrès) où ils présentent des communications écrites par leurs internes (leurs assistants) ou pré-machées par les labos (ou autres industries) mais sous leur nom (si prestigieux qu'il "valide" tout).

C Sur titres (experts autoproclamés du serail, selon la technique "je te proclame expert, tu me proclames expert")

D Chez les praticiens de terrain qui ont une grande expérience pratique, du bon sesn et ne sont pas exempts de savoirs théoriques

 

Mais ces derniers n'ont pas les loisirs de faire leur cour tout en étant payés tous les mois...sans être physiquement présents au chevet des gens qui souffrent.

 

Les messieurs des ministères savent donc où trouver les "experts". Quant à savoir s'ils apportent une valeur ajoutée autre que le respect de la formalisation académique... Les affaires grippette H1N1, Mediator etc. nous donnent sans doute des embryons de réponses. Mais comme les courtisans forment un lobbying non désinterressé et que les décideurs ne sont jamais sanctionnés ces manières de faire continueront. Ces "méthodes" ne sont pas propres à la médecine, elles sont généralisées à tous les secteurs d'activités. Ainsi, THE génie (Alain Juppé) parlant avec désinvolture (et son sourire "prefet Bonnet") dans une émission sur son passé de premier ministre "pour une fois, j'ai été sur le terrain et j'ai stoppé le projet de ligne à haute tension, contre l'avis des experts".

Et sinon? Qu'ils aillent plus souvent sur le terrain écouter les gens de bon sens...ce n'est ni du popululisme ni du poujadisme, ce n'est que de la gestion. Les réalités ne sont pas si loin, beaux messieurs parisianistes, elles sont à portée de voix (électorales bien sur).

 

C'était mon coup de gueule du mois.

 

Allons soyons optimiste, pensons qu'un tremblement à Strasbourg détruira peut-être l'ENA pour permettre à tous les ANEs prétentieux qui y sont formés de nous montrer leurs grande compétence dans le secteur libéral où on gagne ce qu'on produit.

Rappelon que nous avons trouvé un expert international et multifonction pour conseiller nos ministres

Dr-1-.jpg

  on a surligné en violet sa dernière, et non des moindres, qualité "fait demarré les motos russes"

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Jeudi 13 janvier 2011 4 13 /01 /Jan /2011 22:40
- Communauté : TEMOIGNAGES ALZHEIMER

alz-verso-grande.jpg

 

alz-couv-grande.jpg

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Jeudi 13 janvier 2011 4 13 /01 /Jan /2011 20:46
- Communauté : histoire de la médecine

 

En 777 nait la ville de "petit puits" (Aber) étape sur les routes du désert, elle devint Cinguetti et se fit une réputation d'aimer les livres.

 

On y trouve encore des milliers de livres très anciens dans de nombreuses bibliothèques de particuliers. A Chinguetti, la plus belle bibliothèque est celle de la famille Habott. Elle compte 1 400 manuscrits, dont un traité de médecine d'Avicenne du XIe siècle.

 

 

Elle est classé patrimoine de l'humanité en péril.

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Mercredi 12 janvier 2011 3 12 /01 /Jan /2011 14:42
- Communauté : Un jour aprés l'autre

1er janvier : Journée Mondiale de la Paix
4 janvier : Journée mondiale du braille
9 janvier : Journée mondiale de la Corse
10 janvier : Journée nationale de dépistage de l'obésité infantile
17 Janvier : Journée Mondiale du migrant et du réfugié
26 janvier : Journée Mondiale de la Douane et sur l'éthique
27 janvier : Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité
30 janvier : Journée Mondiale des lépreux

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Mardi 11 janvier 2011 2 11 /01 /Jan /2011 21:43
- Communauté : Un jour aprés l'autre

Beau temps sur la SEP: pluie de médicaments dans les mois qui viennent (on parle de 7 en moins de 3 ans)

Nuages sur le pourtour des syndromes parkinsonniens: aucune molécule pour les PSP, les DCLD et les autres acronymes...mais une éclaircie pour le "vrai" Parkinson, le Neupro (patch) sort enfin et un traitement des dyskinésies est annoncé.

Des éclairs pour les migraineux, des coups de tonnerrrrrrrre, pas de nouveautés dignes de ce nom, mais les traitements dont on dispose sont déja efficaces!

Les orages épileptiques vont encore bénéficier de nouvelles molécules! A croire que les labos les délivrent au compte goutte? plic ploc.

Les Alzheimers sont encore dans leur traversée du désert: espoirs déçus de tous ces Dimebon, Rember et vaccin qui ont disparus comme des mirages mais la prise en compte des aidants est enfin reconnue!

 

Bref, on peut sans risque prévoir la fin de l'hiver neurologique.

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Mardi 11 janvier 2011 2 11 /01 /Jan /2011 21:32
- Communauté : info santé

Les humains sont très attachés à l’idée qu’ils sont avant tout une personne, un individu à part, une entité avec une identité et qu’ils ont, dans leurs actes et leurs choix, une large part de libre arbitre.

Plusieurs éléments vont tempérer cette conviction.

L’identité que nous revendiquons est d’abord cette histoire que nous nous racontons et que nous racontons aux autres ; ce récit de nous même crée ce que nous appelons une identité narrative. Elle est fondamentale chez les âgés qui, selon les plus jeunes, radotent. Ils ré-écrivent une épopée personnelle (en grand partie exacte mais faites de morceaux choisis) incrustée de souvenirs typiques « de son temps », d’expériences réinventées. Cette biographie officielle est un processus très centré sur soi mais la façon qu’ont les receveurs de réagir à ce discours va le modifier. Nous sommes tous un peu ce que les autres veulent qu’on soit. Cette identité ne se raconte pas seulement par les mots mais par ce que nous montrons, nos codes corporels (barbes, coiffure, maquillage), vestimentaires et par nos attitudes, postures et gestes, enfin par nos actes.

Par notre exposition aux autres nous en subissons l’influence. Cette influence peut être néfaste, et aller jusqu’à un abus de faiblesse. Cette influence peut présenter des aspects positifs , l’imitation motrice (les apprentissages), la capacité à anticiper les réactions d’autrui, à parier sur ses intentions ou à saisir son humeur. 
         
Définir l’empathie ?

Du grec ancien εμ, dans, à l'intérieur, et πάθoς, souffrance, ce qu'on éprouve, l'empathie est la capacité de se représenter ce que ressent l’autre, ses sentiments et ses émotions, sans les ressentir soi-même.

On  sépare l'empathie de la sympathie qui a une composante personnelle, j'aime celui que je plains! L'empathie est sans lien avec la personne qui en est l'objet (détachement). 
        L'empathie implique un recul
intellectuel qui autorise la compréhension des états émotionnels des autres, tandis que la sympathie est un partage de sentiments.

           Le concept d’empathie a suscité de nombreux éclairages dans des domaines variés.

La psychologie nous dit que l’empathie est la capacité de recul sur son propre discours pour entendre le discours de l’autre. C’est aussi le « dialogisme constructif » : « quand on forme des phrases on n’est jamais seul ». On prend en compte celui à qui est destiné le discours. On bâtit donc une représentation mentale de son destinataire, de ses attentes, de ses réactions.

Dans les sciences humaines, l'empathie est définie comme un effort rationnel de compréhension des ressentis de l'autre. Excluant toute implication affective personnelle (sympathie, antipathie) et tout jugement moral.

Depuis peu la neurologie apporte un éclairage stimulant sur les mécanismes organiques de l’influence et de l’empathie. Elle va nous montrer que les domaines de la pensée et de la gestuelle sont communs…

La découverte des neurones miroirs est probablement l’une des avancées les plus importantes de la fin du dernier millénaire. Les horizons qu’elle ouvre sont vastes, dans la compréhension des troubles comportementaux de nombreuses pathologies cérébrales organiques. Elle ne nie pas ces empathies "morales" mais elle montre qu'il existe une empathie "réactive", immédiate, sans calcul.

Des données neurophysiologiques (EEG, MagnétoEncéphaloGraphie) et d’imagerie cérébrale (caméra à positron, IRM fonctionnelle) ont montrées l’existence des neurones miroirs chez l’homme. Certaines régions présentent une activité similaire lors de l’observation de gestes, c'est le cas de l'aire de Broca (expression du langage) mais aussi du cortex pariétal inférieur (perception sensorielle, en particulier de l'espace) en particulier. Ces aires produisent une représentation d’une action, qu'elle soit effectuée, vue ou anticipée. Parce que nous pouvons prévoir les conséquences de nos propres actions, certains ont avancé que les neurones miroirs pourraient être le substrat neuronal de notre capacité à comprendre également la signification d’une action faite par autrui par le biais du déchiffrage immédiat de sa gestuelle.

Nos collègues psychiatres ont longtemps discourus sur le sens que notre intelligence, grâce aux discours, pouvait donner à tel ou tel geste. Il s’agissait d’une analyse interprétative, elle prenait du temps et était soumise à une critique : chaque interprétation était la vérité universelle, or il y avait autant de vérités universelles que d’écoles de psychiatrie ou de psychologie.

Toutes ces approches sont toujours valides mais il existe une forme de compréhension de l'autre qui se vit dans l'immédiateté comme une sorte de "réflexe empathique" et qui passe par un systême neuronal inconnu il y a peu de temps. Il ne s'agit pas d'une théorie mais bien de faits démontrés par les méthodes les plus modernes de l'investigation cérébrale, PET-Scan, IRM fonctionnelle, magnétoencéphalographie etc.

Dès lors on a pu définir 3 buts principaux correspondants à diverses sous-populations de ces neurones miroirs.

Les apprentissages

L’ identification de l’intention de l’acte

La compréhension de la composante émotionnelle associée au geste


 

 

 

Quels sont les canaux de l’empathie ?

 

Les codes de communication non verbaux font sens et sans doute plus que les mots eux-mêmes. Les codes positionnels et gestuels (vus) mais aussi la manière d’émettre des sons vocaux (entendus) d’apaisement (et a contrario d’alerte) sont de mieux en mieux connus grâce aux travaux des éthologues et des psychiatres mais aussi des ethnologues. Ils ont bénéficié des réflexions sur les symboles signifiants propres à chaque groupe humain, à chaque culture (ethnologie médicale) et au final à chaque famille, à chaque individu.

Cette compilation de codes n’est  pas si chaotique si on se réfère aux règles de base, comme dans un rétro-contrôle constant, si on est attentif et ouvert, et qu’on s’adapte en fonction des réactions que nos actes provoquent chez l’autre.

Des codes plus subtils, les apparences, l’habit ou la politesse par exemple, façonnent la vie sociale.

 

La force d’évocation de ces codes passe par la représentation symbolique qui lui est lié : une cravate ou un jean, un maquillage excessif ou un percing, une manière dans la gestuelle, dans la façon de parler, tout est plein de signaux pour déduire quelque chose de l’autre.

 

Toute relation est donc un théâtre même s’il nous parait naturel, spontané, sincère.

 

 

La théâtralisation de la relation n’est pas la négation de la sincérité de la relation. Elle n’en est que l’habillage utile à une relation adaptée.

 

 

Le travail de théâtre se fait sur la voix autant que sur le sens des paroles prononcées (la méthode proposée met en exergue le sens du son), sur le visage (capital), sur la manière de produire une gestuelle, sur les implicites dans les actions qu’on fait sans proposition verbalisée (qui ouvrirait la porte à l’opposition) et sur la distance au malade (proximologie). Tout doit avoir l’air naturel, « allant de soi », sans doute ni hésitation, sans précipitation ni excès de lenteur (impatience).

Enfin, l’« émetteur » de signaux doit garder à l’esprit un certain nombre de règles les plus clarifiées possibles, que le médecin « instructeur » doit ajuster, mettre à la portée du niveau de compréhension de chacun.

alz-couv-grande.jpg

La première règle concerne la nature des signaux émis.

Un émetteur produit, simultanément, plusieurs signaux par des canaux différents (par exemple, un signal sonore et un signal optique).

Chaque signal véhicule un certain nombre d'informations communes à celles transmises par un autre signal. Cette redondance des signaux, associée à la présence d'éléments contextuels (indices), a un immense potentiel informatif. La durée d'un signal peut être prolongée par sa répétition ou son incorporation dans une séquence complexe dont l'enchaînement peut être modifié ou non par la réponse.

L’expression faciale, par exemple, est considérée comme la plus élaborée des signaux visuels. La complexité des expressions faciales croit avec le degré d'évolution des espèces.

L’aire de Broca, aire du langage exprimé, est aussi celle des neurones miroirs et de l’empathie : le discours (interne) sur les choses perçues, non pas photographique mais ré-interprété est la définition même du théâtre.

Par jpp - Publié dans : Les Associations de la neurologie
Ecrivez votre commentaire - Partager          
Dimanche 9 janvier 2011 7 09 /01 /Jan /2011 18:12
- Communauté : Un jour aprés l'autre

Cerveau & Psycho

 

très bon niveau, elle reste lisible pour un large public, quelques connaissances préalables sont néanmoins bienvenues

 

Par jpp
Ecrivez votre commentaire - Partager          

Un blog tout public!

  • : La NEUROLOGIE pour tous
  • La NEUROLOGIE pour tous
  • : mémoire nouveauté tic cerveau Alzheimer Santé
  • : neurologie tout public, Alzheimer, mémoire, Parkinson, tremblement, migraine, névragie, douleurs, sciatique, sclérose en plaques, épilepsie, vertige, maux de tete. Art.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherchez un mot clé

Vos derniers commentaires

Recommandez ce blog ici...

Partager ce blog

Communautés

  • partage
    partage
  • Vos blogs
    Vos blogs
  • Santé et Guérison
    Santé et Guérison
  • FIBROMYALGIE
    FIBROMYALGIE
  • Un jour aprés l'autre
    Un jour aprés l'autre
  • Sclérose en plaques
    Sclérose en plaques
  • Polyarthrite, myasthénie
    Polyarthrite, myasthénie
  • Orthophonie - Neuropsychologie
    Orthophonie - Neuropsychologie
  • les Intervenants en Médiation Animale auprès des personnes âgées
    les Intervenants en Médiation Animale auprès des personnes âgées
  • Médecine
    Médecine
liste complète

Profil

  • jpp
  • La NEUROLOGIE pour tous
  • Homme
  • France PACA alpes-maritimes Cannes cote d'azur
  • Musique humour marseille rire médecin
  • no comment...

overblog

Créez votre blog gratuit
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés